Accueil / Nos actualités / Maisons d’en France : le réseau associatif de la construction régionale

Maisons d’en France : le réseau associatif de la construction régionale

Renforcé par le confinement, le marché de la maison individuelle se porte bien. Mais faire construire est un projet important, aussi mieux vaut choisir des constructeurs qui s’engagent à vos côtés pour concrétiser vos rêves en toute sécurité.

Vimeo

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de Vimeo.
En savoir plus

Charger la vidéo

Réseau associatif de constructeurs de maisons individuelles, Maisons d’en France propose une accession sociale et sécurisée pour tous. Avec plus de 1700 maisons individuelles construites en France par an, l’association s’engage sur l’écoute et la satisfaction du client, qu’il s’agisse d’accession populaire ou de maison contemporaine. Le point avec Franck Petit, Président de Maisons d’en France.

Aujourd’hui Maisons d’en France exploite le marché de la maison individuelle sur une soixantaine de départements à travers 80 agences, comment l’association a-t-elle débuté ?

Maisons d’en France compte 17 constructeurs de maisons individuelles, fédérés depuis 1986. À l’époque, ces constructeurs, tous issus de l’Union Sociale pour l’Habitat, souhaitaient un cadre formel et légal au contrat de construction de maison individuelle. Le secteur avait mauvaise presse, c’était aussi une façon de renverser cette image.

Dès la création de la marque en 1986, nous avons anticipé les mutations : nous prônons l’accession à la propriété pour tous en étant à la fois respectueux des clients et de la planète, le contrat clé en main est présent chez nous depuis 1986, alors que la loi ne l’impose que depuis 1991 et notre système de qualité date de 2000.

La transparence est également une valeur forte chez Maisons d’en France : toutes nos agences sont soumises à l’obligation de publier des avis clients vérifiés sur le web via Opinion System et nous publions sur notre site de nombreux témoignages de clients et d’experts partenaires.

Maisons d’en France a été distinguée par la rédaction du magazine Capital comme meilleure enseigne “qualité de service” 2021, pour la quatrième année. Sur quoi porte votre différence ?

Pour que nos clients envisagent l’avenir en toute confiance, le réseau a mis en place de nombreux avantages client dont les garanties complémentaires à celles imposées par la loi de 1990 : le pack de garantie sécurité, sérénité et revente. Ces garanties interviennent à tout moment de l’acte d’achat, de construction et d’habitation. Par exemple, nous couvrons tous les aléas, positifs ou négatifs, de la vie dès lors qu’ils surviennent avant le démarrage des travaux. Ce pack comporte également une assurance qui aide financièrement à réaliser le projet si cet aléa de vie intervient pendant la phase de construction. L’assureur va compenser le manque, en cas de décès, de handicap ou de chômage. Si l’acquéreur doit revendre sa maison en urgence, en cas de divorce ou de mutation, la garantie revente prend en charge la perte générée par cette opération.

Nous sommes dans un schéma d’écoute des clients et de sécurisation permanente. Un chantier idyllique n’existe pas, le bâtiment est un secteur d’activité qui peut générer des incompréhensions, des insatisfactions, des problèmes de chantier, mais tout sera mis en œuvre pour que l’accession soit sécurisée.

Certaines agences ont une orientation plus axée sur l’accession populaire et peuvent proposer un paiement – confiance. Le client paye un acompte à la signature et le solde à la livraison de sa maison. En portant sa trésorerie, nous le soulageons en cas de crédit-relais.

Chaque agence travaille avec des artisans locaux, les procédés constructifs du territoire et l’architecture locale, que l’on soit sur une gamme premium ou sur de la primo-accession populaire. De même, le site Maisons d’en France n’a pas pour but de collecter des contacts mais d’informer les internautes et de les diriger vers l’agence la plus proche de chez eux. Nous privilégions la proximité.

Comment se porte le marché de la maison individuelle ?

Pour l’instant, il se porte bien. 80 % des projets d’accession portent sur la maison individuelle. C’est une envie qui a été renforcée par la période confinement. Nous avons enregistré sur notre site internet 50 % de trafic en plus. Nos ventes ont progressé de plus d’un tiers. Mais ces chiffres sont à nuancer, aujourd’hui, les terrains valent de l’or et le foncier continue d’augmenter. Nous sommes dans une spirale d’évolution des prix du foncier très problématique. À cela s’ajoute la nécessité d’une utilisation frugale du foncier pour limiter l’artificialisation des terres.

Les prix du foncier en constante évolution et la nécessité de limiter l’artificialisation des terres ont influencé votre conception de la maison individuelle ?

Effectivement, la conception et l’organisation de nos maisons doivent être repensées dans des schémas urbains plus denses, nous devons accompagner la stratégie de préservation des terres et de la planète. Nous allons faire évoluer notre modèle vers des maisons groupées.

Notre deuxième axe de développement portera sur l’accession sociale à la propriété, en imaginant la vente de maisons individuelles dans le cadre des nouveaux dispositifs OFS (Office Foncier Solidaire) assortis d’un BRS (Bail Réel et Solidaire). C’est un système vertueux d’accession à la propriété pour les ménages modestes qui vient d’Angleterre : le propriétaire d’une maison loue son terrain pour une durée de 99 ans à un office public. Tout est encadré : le prix est maîtrisé et le coût de construction est plafonné.

L’accompagnement social et sociétal fait partie de notre ADN, nous accompagnons l’engagement de tous vers une économie du terrain et d’autre part nous accompagnons l’accession à la propriété pour les ménages les plus modestes.

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.