Monday 14 February 2022

EMMANUELLE WARGON REÇUE À STRASBOURG PAR YANNICK BORDE

couverture-dossier-de-presse

Lundi 14 février, Yannick Borde, président de Procivis, a accueilli Emmanuelle Wargon, ministre déléguée au Logement, à Strasbourg pour une visite du projet l’Orée des deux rives, porté par Procivis Alsace.

Le secteur des Deux Rives a débuté depuis plusieurs années une transformation en profondeur. En faisant un usage raisonné du foncier disponible, les rives et abords du fleuve accueillent de nouvelles fonctions urbaines et de nouveaux citadins. Cette métamorphose urbaine répond au nécessaire désenclavement de l’Est strasbourgeois (métropole à 360° de part et d’autre de la frontière) et à une forte demande en logements ainsi qu’au besoin de mixité sociale et fonctionnelle.

Aux portes de la ZAC des Deux Rives, le quartier du Port-du-Rhin concentre de nombreux enjeux de cette avancée de la ville. La rénovation urbaine à l’œuvre, l’arrivée du tram et de nouveaux habitants ou encore l’implantation des services de santé avec la clinique Rhena ont déjà contribué à faire évoluer le quartier. La destination d’un îlot entier au profit de constructions expérimentales en bois ou matériaux biosourcés sur des hauteurs conséquentes et avec une sobriété énergétique exemplaire trouve naturellement toute sa place dans cet ensemble en mutation constante.

perspective-oree-2-rives-bat-A

A terme ce sont près de 450 logements qui viendront prendre forme sur cet îlot bois dont des immeubles pouvant aller jusqu’à 10 étages. Exemplaire à double titre, l’îlot bois doit à la fois offrir un habitat de qualité et énergétiquement sobre tout en démontrant la faisabilité, notamment économique, de ces techniques innovantes à l’échelle d’un quartier entier.
L’aménagement foncier a été initié et porté par l’Eurométropole et la Ville de Strasbourg. Ce site a été viabilisé et dépollué avant d’être attribué par lots à des opérateurs immobiliers.

Pionnier à l’échelle locale dans la sobriété énergétique de l’habitat neuf, le groupe Procivis Alsace et sa filiale de promotion Pierres & Territoires de France – Alsace, en association avec CDC Habitat, ont tout naturellement proposé deux projets ambitieux et démonstrateurs qui ont été retenus par la collectivité :

Cette complémentarité entre les deux projets permet d’apporter une offre globale depuis le locatif social jusqu’à l’accession libre répondant à l’ensemble des besoins ainsi qu’aux forts enjeux de mixité sociale sur ce secteur.

Les deux bâtiments abriteront un total de 90 logements et 7 commerces :

Les occupants prendront prochainement possession d’appartements et de locaux aux fonctions et à l’apparence classique d’un programme immobilier qualitatif et économe en énergie. Les modes constructifs sont multiples et ils concourent à limiter son impact carbone. Ils reposent sur une utilisation massive du bois : structure de poteaux-poutres en lamellé-collé, plancher en panneau lamellé croisé de 20 cm d’épaisseur, façades porteuses en panneaux de bois renforcé. Le socle ainsi que les espaces communs (cage d’escalier, paliers) sont réalisés en béton.

perspective_terrasse_oree-2-rives-bat-A

La qualité des matériaux et l’expertise fournis par le groupe Mathis ainsi que les évaluations et avis techniques expérimentaux ont rendu possible cet assemblage sur une grande surface (6200 m2) et une grande hauteur (28 m) dans le respect des normes sismiques, incendies, acoustiques, hygrométriques et climatiques.

La mise en place d’un réseau de distribution à partir de puits géothermiques, mutualisés à l’échelle de l’îlot par Pierres & Territoires, a permis de contribuer à une performance énergétique ambitieuse, à forte proportion d’énergie renouvelable.

Au final, l’Orée des Deux Rives limite son impact environnemental global à plus de la moitié de celui d’un programme similaire construit selon les techniques actuelles classiques : -54,5 %. Cette exemplarité a permis à l’opération de bénéficier de près de 950 000 € du Programme d’Investissement d’Avenir de l’Etat dans le cadre de la démarche ÉCOCITÉ sur l’axe Strasbourg-Kehl.

Scroll to Top